ALIYAH

  • ALIYAH

    ALIYAH

  • ALIYAH

    ALIYAH

  • ALIYAH

    ALIYAH

  • ALIYAH

    ALIYAH

  • ALIYAH

    ALIYAH

Datant de 1968, la série d'œuvre graphique Aliyah a été commandée pour commémorer les vingt ans de la proclamation de l'État d'Israël.

Dalí utilise une technique mixte pour créer une série de 25 pièces à base de gouache, d'aquarelle et d'encre de Chine sur papier. Elles seront reproduites par photolithographie et publiées en édition limitée, dans un dossier, avec une lettre d'introduction de David Ben Gourion, figure majeure de l'histoire de ce pays.

Pour illustrer les différentes significations du mot hébreu aliyah, littéralement « migration vers la terre d'Israël », l'artiste s'inspire à la fois de l'Ancien Testament et de l'histoire contemporaine. Il peint le bateau Eliahu Golomb, chargé de réfugiés des camps de concentration, mettant le cap sur Israël en 1946 en dépit de l'interdiction de la Palestine sous mandat britannique, et il brosse le portrait de David Ben Gourion lisant la Déclaration d'indépendance en 1948.

Comme souvent dans l'œuvre de Dalí, les pièces comportent des éléments issus de sa propre iconographie. C'est le cas de deux lithographies qui font écho à une toile importante de cette époque, La pêche au thon, huile inspirée de cette pratique de la côte méditerranéenne remontant à l'Antiquité.

Expositions en cours

Dates

Du 1 janvier au 31 décembre 2016

Presse

Plus de renseignements à
comunicacio(ELIMINAR)@fundaciodali.org