Recherche avancée
Cliquez ici pour accéder à l’index des collections
Anterior Résultat 190 de 222 Següent

© Salvador Dalí, Fundació Gala-Salvador Dalí, Figueres, 2007

© Salvador Dalí, Fundació Gala-Salvador Dalí, Figueres, 2007

Num. cat. 459

Hérodiade

  • 1937
  • Huile sur toile
  • Dimensions inconnues

  • Localisation inconnue
  • Signé et daté dans l’angle inférieur droit: Gala Salvador Dali / 1937

Cette œuvre, intitulée «Hérodiade», illustrait l’article de Pierre Mabille «La conscience lumineuse», publié dans «Minotaure», num. 10, hiver 1937. Au moment de la Deuxième Guerre Mondiale, alors que la France était occupée, cette œuvre fut saisie par l’armée allemande et stockée au musée Jeu de Paume de Paris, entre 1940 et 1944, dans la salle appelée «Salle des martyrs».

Mabille, Pierre, La conscience lumineuse, Minotaure, Paris, 1937, s. p.

Dalí, Salvador, The Secret Life of Salvador Dalí, Dial Press, New York, 1942, p. XIII (détail)

Dalí, Salvador, Vida secreta de Salvador Dalí, Poseidón, Buenos Aires, 1944, p. XIII (détail)

Wyss, Dieter, Der Surrealismus: Eine Eiunführung und Deutung surrealistischer Literatur und Malerei, Lambert Schneider, Heidelberg, 1950, il. 5

Salvador Dalí, 1904-1989, Gerd Hatje, Stuttgart, 1989, p. 235

Descharnes, Robert | Néret, Gilles, Salvador Dalí, 1904 -1989, Benedikt Taschen, Köln, 1994, p. 294

Dalí, Salvador, Obra completa, Ediciones Destino | Fundació Gala-Salvador Dalí | Sociedad Estatal de Conmemoraciones Culturales, Barcelona | [Figueres] | [Madrid], 2003, s. p. (image indirecte) (détail)

Polack, Emmanuelle | Dagen, Philippe, Les Carnets de Rose Valland : li pillage des collections privées d'oeuvres d'art en France durant la Seconde Guerre mondiale, Fage Éditions, Lyon, 2011, p. 119 (image indirecte)

Takigushi, Shûzô, Dalí : Tokio, 1939, Notari, Geneve, 2012, il. 35 (image indirecte)

Salvador Dalí, Instituto Tomie Ohtake, Sao Paulo, 2014, p, 129

Observations

Cette œuvre, intitulée «Hérodiade», illustrait l’article de Pierre Mabille «La conscience lumineuse», publié dans «Minotaure», num. 10, hiver 1937. Au moment de la Deuxième Guerre Mondiale, alors que la France était occupée, cette œuvre fut saisie par l’armée allemande et stockée au musée Jeu de Paume de Paris, entre 1940 et 1944, dans la salle appelée «Salle des martyrs».

Bibliographie

Mabille, Pierre, La conscience lumineuse, Minotaure, Paris, 1937, s. p.

Dalí, Salvador, The Secret Life of Salvador Dalí, Dial Press, New York, 1942, p. XIII (détail)

Dalí, Salvador, Vida secreta de Salvador Dalí, Poseidón, Buenos Aires, 1944, p. XIII (détail)

Wyss, Dieter, Der Surrealismus: Eine Eiunführung und Deutung surrealistischer Literatur und Malerei, Lambert Schneider, Heidelberg, 1950, il. 5

Salvador Dalí, 1904-1989, Gerd Hatje, Stuttgart, 1989, p. 235

Descharnes, Robert | Néret, Gilles, Salvador Dalí, 1904 -1989, Benedikt Taschen, Köln, 1994, p. 294

Dalí, Salvador, Obra completa, Ediciones Destino | Fundació Gala-Salvador Dalí | Sociedad Estatal de Conmemoraciones Culturales, Barcelona | [Figueres] | [Madrid], 2003, s. p. (image indirecte) (détail)

Polack, Emmanuelle | Dagen, Philippe, Les Carnets de Rose Valland : li pillage des collections privées d'oeuvres d'art en France durant la Seconde Guerre mondiale, Fage Éditions, Lyon, 2011, p. 119 (image indirecte)

Takigushi, Shûzô, Dalí : Tokio, 1939, Notari, Geneve, 2012, il. 35 (image indirecte)

Salvador Dalí, Instituto Tomie Ohtake, Sao Paulo, 2014, p, 129